samedi 22 juin 2013

Coca-colla ne veux pas de Mohamed sur ces bouteille personalisées

IL FAUX QUE TOUS LES MUSULMANS DU MONDE BOYCOTT CE BREUVAGE NON-HALAL
coca
Julien, Marie, Kévin… ils auront tous droit à leur prénom sur une bannière entourant la fameuse bouteille en verre et canettes rouges du géant du soda, qui frappe un grand coup avec sa nouvelle campagne publicitaire personnalisée. Tous, sauf Mohamed, qui se trouve pourtant être l’un des prénoms les plus populaires en Belgique. La firme américaine serait-elle islamophobe ?

Elle voulait faire parler d’elle, la voilà au centre d’une polémique outre-Quiévrain. Jusqu’à la fin de l’année, Coca-Cola fait estampiller ses bouteilles et canettes des 150 prénoms les plus répandus en Belgique de 1983 à 2000. Baptisé « Partagez un Coca-Cola », ce joli coup marketing, qui au début a fait un tabac en Belgique, provoque aujourd’hui un petit tollé. Mohamed, qui est l’un des prénoms les plus donnés en Belgique et même le plus répandu dans la capitale du pays, Bruxelles, n’a pas été retenu dans la liste des prénoms sélectionnés par la firme américaine.
Alors, pourquoi pas de Mohamed sur les bouteilles Coca-Cola ? « Nous avons consulté l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB). Et ce dernier nous a déconseillé d’utiliser le prénom de Mohamed », s’est justifiée la porte-parole de la marque en Belgique, interrogée par nos confrère du Soir, un quotidien belge.
Une déclaration nuancée par le Président de l’EMB, Semsettin Urgurlu. « Je n’ai à titre personnel aucun problème avec cela. J’ai simplement signalé, après en avoir débattu au sein de la communauté, que chez certains musulmans cela pourrait être mal interprété. Mais encore une fois, je n’ai donné que mon opinion. La décision finale a été prise par Coca-Cola », a-t-il indiqué au journal quotidien belge Le Vif.
En guise de lot de consolation pour tous les Mohamed et les personnes portant un prénom ne figurant pas sur la liste des 150, des distributeurs de canettes personnalisées seront bientôt mis à disposition des consommateurs dans les pays où la campagne promotionnelle se déroule. Il suffira de saisir son prénom (12 lettres maximum) sur un écran pour obtenir une canette personnalisée. « Ce système permettra aux gens d’opter pour Mohamed s’ils le souhaitent », conclut la porte-parole de Coca-Cola Belgique.
SOURCE NI  http://www.embnet.be/
 Pour ne rien rater de l’actu omra2012.com,  rejoignez-moi sur
imageimageimageimage